Le point d'équilibre entre impôt sur le revenu et impôt sur les sociétés

Publié le 21 mars 2024 · 3 minutes de lecture

Il y a 3 postes de dépenses dont les indépendants se passeraient bien : l'impôt sur le revenu, l'impôt sur les sociétés et les charges sociales. Et bien j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle.

La mauvaise c'est que chercher à s'en passer complètement est une quête sans fin. La bonne c'est qu'il y a sur le chemin un certain nombre de mécanismes avec lesquels tu peux jouer pour chercher à en réduire le montant.

Il faut déjà commencer par comprendre que l'impôt en France fonctionne par un système de tranches. Il fait de façon à ce que ceux qui gagnent plus paient proportionnellement plus que ceux qui gagnent moins. Tout simplement parce que ceux qui gagnent plus n'ont besoin que d'une petite fraction de ce qu'ils gagnent pour vivre. Là où les plus pauvres dépensent tout.

Que ce soit pour l'impôt sur le revenu ou l'impôt sur les sociétés tu donnes un % de ce que tu gagnes à l'État. Pour l'impôt sur le revenu ça donne :

  1. 0% entre 0€ et 11 294€
  2. 11% entre 11 294€ et 28 797€
  3. 30% entre 28 797€ et 82 341€
  4. 41% entre 82 341€ et 177 106€
  5. 45% au delà de 177 106€

Dans le widget ci-dessous le chiffre à côté du personnage indique la tranche dans laquelle tu te situes selon le revenu défini par le slider :

1

Revenus : 0

(Impôt sur le revenu : 0€)

Pour l'impôt sur les sociétés c'est :

  1. 15% entre 0€ et 42 500€
  2. 25% au delà de 42 500€

Comme pour le précédent widget, tu peux jouer avec les tranches de l'impôt sur les sociétés avec celui-ci (personne ne te jugera si ça t'amuse) :

1

Bénéfices : 0

(Impôt sur les sociétés: 0€)

Tu l'auras compris, plus tu montes dans les tranches et plus l'addition est salée. Et en même temps c'est bon signe, c'est que tu gagnes beaucoup d'argent ! Mais en tant qu'indépendant tu as un avantage unique : payer deux impôts. Je sais, ça ressemble pas à un avantage comme ça mais penses-y.

Payer deux impôts te permet de jouer sur deux tableaux. Plutôt que mettre tous les oeufs dans le même panier et atteindre les tranches les plus hautes tu peux diviser par deux pour rester dans des tranches raisonnables.

Faisons un petit exercice.

Imaginons que tu réalises des bénéfices de 100 000€ avant ta rémunération. Par défaut tu peux être tenté de tout prendre, après tout tu peux pas aller au ciné avec l'argent de ta société. Mais en faisant ça tu vas grimper fort dans les tranches de l'impôt sur le revenu tout en versant un max de charges sociales :

Bénéfices avant rémunération :

100 000
357 059
10

Total : 57 059€ (57% des bénéfices)

Charges sociales : 31 034

Impôts : 11 907€ (IR : 11 907€, IS : 0€)

Et puis en face t'as une société que t'as pas exploité du tout, elle à 0€.

Alors on fait quoi ? Et ben on cherche à rester le plus bas possible dans les tranches des deux côtés. Dans notre exemple c'est autour de 58% pour toi et 42% pour ta société que tu paies le moins d'impôts. Bouge le slider lentement vers la droite puis vers la gauche et tu verras que le montant augmente dans un sens comme dans l'autre :

Bénéfices avant rémunération :

100 000
335 914
135 700

Total : 71 614€ (72% des bénéfices)

Charges sociales : 18 000

Impôts : 10 386€ (IR : 4 086€, IS : 6 300€)

Autrement dit on a trouvé le point d'équilibre parfait qui te permet de payer le montant d'impôt total le plus bas possible. Ceci dit ça ne fait pas tout et si tu déplaces le slider sur la gauche tu verras que tu fais de belles économies. Par exemple si tu laisses tout dans ta société :

Bénéfices avant rémunération :

100 000
10
279 250

Total : 79 250€ (79% des bénéfices)

Charges sociales : 0

Impôts : 20 750€ (IR : 0€, IS : 20 750€)

Mais on l'a dit, le problème c'est que le ciné c'est ciao dans ce cas puisque tu ne peux pas utiliser l'argent de ta société comme tu le souhaites (en même temps ça coûte trop cher les tickets de ciné...). D'où la nécessité de trouver un équilibre.

Est-ce qu'on peut faire encore mieux ? Oui : en réduisant tes bénéfices.

L'idée c'est de dépenser l'argent de ta société intelligemment AVANT de passer par la case impôt sur les sociétés. Dans cette situation tu fais un peu ce que tu veux en vrai, ça sera raisonnable quoi qu'il en soit :

Bénéfices avant rémunération :

42 000
227 478
10

Total : 27 478€ (65% des bénéfices)

Charges sociales : 13 034

Impôts : 1 488€ (IR : 1 488€, IS : 0€)

Comment on fait pour dépenser l'argent de sa société intelligemment ? La réponse au prochain article ! Pense à t'abonner à ma newsletter pour ne rien rater et sache que tu peux utiliser le widget de cet article directement.


Newsletter

Inscris-toi à la newsletter pour ne pas rater les prochains bangers. Euuh, quoi ?